Et nos impôts locaux continuent d’augmenter

Le 1er semestre est toujours particulier car une phase importante de la vie municipale se construit et se débat. En effet, le budget de la commune est obligatoirement présenté.
Cette année encore, plusieurs surprises vous attendent et comme d’habitude sans avoir été concerté.
La majorité nous présente un projet à plus de 100.000€. Quelle surprise, et pourtant nous entendions à chaque Conseil Municipal, qu’il n’y avait plus d’argent dans les caisses, qu’aucun effort ne pouvait être fait pour nos anciens, pour les sportifs (quand on voit l’installation des infrastructures…), pour les associations, pour nos écoles. Même pire, on nous prédisait une banqueroute avec l’arrivée des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) dans nos 2 écoles. Pendant plus de 6 mois, nous avons demandé les chiffres des coûts prévisionnels que le projet NAP sur Villiers-sur-orge allait engendrer. Mais comme d’habitude aucune réponse écrite à nos demandes, si ce n’est lors d’un CM, une suite de chiffres énoncés rapidement à l’oral. Et Mme le Maire et son adjoint à l’enfance n’ont pas hésité à noircir le tableau, sans réels justificatifs.
Même dans notre village, ou les enjeux devraient être le bien-être, le bien-vivre ensemble a été abandonné. On applique les ficelles de la politique nationale, peu importe les projets locaux proposés par les Villierains.
2 constats :
• La municipalité gagne de l’argent sur les NAP car leur coût est inférieur aux subventions reçues de l’état. Pourquoi les projets envers les enfants n’ont-ils pas été plus ambitieux ?
• Et le thème « sécurité » a trouvé un écho à Villiers. Cent mille euros vont être consacrés à l’installation de caméras dans Villiers. Non seulement, vous payez des impôts nationaux pour un service de police nécessaire, mais vos impôts locaux vont aussi servir à payer ce service régalien.
Nous ne sommes pas contre l’étude d’une amélioration de la sécurité, au contraire, la ville connait depuis quelques temps de fortes dégradations et incivilités, mais croyez-vous que les caméras pourront couvrir la totalité des habitations et véhicules de la ville ? Il faudra faire des choix. Et qu’en est-il de cette étude ? Pourquoi 100.000€ ? Comme d’habitude, aucune information ne nous a été communiquée.