2015: Finances & Impots Locaux : Dangers croissants pour les Villiérains

Un endettement catastrophique !!! et pour longtemps

Le compte administratif fait le constat des finances de la commune. Il confirme ce que nous dénonçons depuis plusieurs années sur les dérives inacceptables.

S’il est vrai que les aides de l’Etat diminuent, cette baisse est de 10% en 6 ans, soit 1,66% par an. Les erreurs de gestion municipale entraînent une baisse de nos moyens bien plus importante.

Madame le maire est très fière de la baisse des charges ! Elle oublie simplement de dire qu’elles reviennent au niveau de 2009 et qu’elle les avait faites augmenter à un niveau beaucoup trop élevé de 2010 à 2013.

Les charges de personnel atteignent maintenant 66% des dépenses de fonctionnement ! Elles ont augmenté de 24% en 6 ans. Si cela était dû à une amélioration des services ou des conditions du personnel, pourquoi pas ? On pourrait en discuter. Mais ce n’est pas le cas, cette augmentation de dépenses s’accompagne d’une dégradation des services et des conditions de travail…

Enfin, le taux d’endettement est catastrophique. Tout cela parce que le maire n’a pas fait payer au promoteur privé une participation correcte pour l’agrandissement des écoles. La commune va devoir payer des remboursements annuels de plus de 400.000€ jusqu’en 2026 !

C’est-à-dire que chaque foyer fiscalisé va payer plus de 400€ en 2016 et 3.200€ sur dix ans, rien que pour rembourser la dette ! Il faut attendre 2020 pour retrouver une marge de manœuvre !

D’autre part, la commune ne peut donc plus faire d’investissement courant et nous n’avons aucune marge de fonctionnement.

Dans le même temps, malgré les nombreux contribuables nouveaux, les recettes dues aux impôts n’ont augmenté que de 2% entre 2011 et 2014.

ElanSolidaire_2015-Impot

Augmentation des impôts de 15 à 30 %… ou plus ?

Devant cette situation alarmante, le maire a décidé d’augmenter les impôts. Nous le disons depuis deux ans, elle nous l’avait confirmé : « Je suis la seule à ne pas m’être engagée à ne pas les augmenter ». Mais la façon de faire est pernicieuse. Les taux n’ont pas augmenté, mais les abattements sont modifiés.

Ainsi, l’augmentation sera différente pour chacun, en fonction de sa valeur locative, de sa composition familiale, et non pas en fonction de ses moyens

L’augmentation variera de 15 à 30%, voire plus, soit 200€ par foyer en moyenne, comme Madame Le Maire l’a annoncé en conseil municipal du 25 septembre 2015.

Regardez votre feuille d’imposition (taxe d’habitation) : l’abattement général à la base est SUPPRIMÉ!

D’autre part, cette augmentation anti-sociale ne s’applique qu’à la taxe d’habitation payée par l’habitant, et non pas à la taxe foncière, payée par le propriétaire. Les propriétaires non habitants seront donc exemptés de toute augmentation.