Nouvelle médiathèque.

La Communauté d’agglomération du Val d’Orge a tenu à déplacer la médiathèque, qui se trouvait près des écoles, dans des locaux plus spacieux en aménageant l’espace situé sous l’Espace Colette. Ils viennent d’être inaugurés en grande pompe. Certes le nouvel équipement est plus agréable que l’ancien. Mais est-ce suffisant ? Loin des écoles, il est d’ores et déjà inutilisable par l’école maternelle, comme nous l’avions prévu.
En 2007, cet espace avait été prévu par le maire de l’époque, Joseph Simons, pour de futurs aménagements culturels municipaux à destination des activités de musique et de danse car les locaux qui les abritent sont peu adaptés, vétustes et posent des problèmes de sécurité. En 2011, Thérèse Leroux, sans aucune concertation, ni avec les élus ni avec les associations culturelles, ni avec les usagers a bradé la majeure partie de cette surface à l’Agglo. La mairie perdait ainsi la main sur ses propres projets. Sans la réaction des responsables, de la population et de leurs associations, avec pétition, et sans l’intervention des élus de l’opposition auprès d’Olivier Léonhardt, président de l’Agglo, il n’y aurait pas eu de salle de danse sous l’Espace Colette, pas de loge d’artistes pour la scène de l’Espace Colette, pas de salle de réserve pour des décors et accessoires de scène, pas de place pour un ascenseur entre les deux niveaux. Il convenait de le rappeler au moment de ces inaugurations. Et le conservatoire de musique restera dans ses locaux vétustes, et surtout non sécurisés… pour combien de temps?